3 questions sur l’engagement DCF vu par Peggy Santerre Directrice Commerciale ADT international

Directrice commerciale, j’imaginais fort bien les rencontres DCF comme des soirées « caméras café », je n’aurai pas imaginé qu’en adhérant par hasard aux DCF PACA, je travaillerai mieux et je deviendrai 1 an et demi plus tard Egérie des Femmes de l’Economie !

 

Retour sur les faits :

Je suis devenue adhérente DCF par le plus grand des hasards. Un ami, directeur commercial m’en a parlé et m’a invité à une des soirées organisées par les DCF PACA. Le thème était « le recrutement de la génération Y ». En deux heures, j’ai entendu des personnes qui avaient les mêmes problématiques que moi. Ensuite, l’intervenant nous a donné plusieurs outils pour nous aider. Je suis sortie de cette réunion avec le sentiment de ne pas être seule face à cette problématique, avec des solutions à tester en réel pour mes prochains recrutements.

 

Moi qui pensais passer partager un verre avec d’autres directeurs commerciaux, j’ai avancé dans mon travail sans m’en rendre compte.

 

J’ai ensuite regardé le programme proposé pour l’année. Comme beaucoup de femmes, on réfléchit beaucoup avant de s’engager, on n’aime pas faire les choses à moitié, alors j’ai réfléchi à une éventuelle adhésion et ai fait face à trois questions :

  • Vais-je être libre assez souvent pour participer,
  • Allons-nous être que 3 femmes sur 100 adhérents,
  • Vais-je avoir le courage de sortir une fois par mois le soir jusqu’à Marseille ?

 

Cet ami, directeur commercial, m’a proposé de faire l’essai sur un an et voir si j’y trouverai intérêt et plaisir.

 

Je suis donc devenue adhérente au 1er trimestre 2014. Je n’imaginais pas cet esprit d’équipe au sein de cette association, en tous les cas en PACA.

 

 

 

Esprit d’équipe ou extra bonus de l’associatif entre pairs de la fonction commerciale

 

Lors d’un atelier, mes pairs m’ont ensuite fortement conseillé de candidater aux Trophées des Femmes de l’économie, je ne connaissais pas l’existence de ce concours. J’ai candidaté et j’ai perdu en 2014. Mais cet esprit de commerciaux, d’équipe, de soutien au sein des DCF a été si fort que l’on m’a soutenu pour renvoyer un dossier de candidature en 2015. J’avais derrière moi tous les membres qui croyaient en moi de par mes résultats à l’international notamment. J’avais remporté de beaux contrats aux États-Unis et en Asie. En Juin 2015, je suis élue lauréate régionale à Monaco puis lauréate Nationale à Paris pour enfin être nommée égérie des « Femmes de l’Economie » 2016.

Ce trophée est collectif, professionnel et engageant:

  • Collectif avec toute mon équipe d’ADT International
  • Collectif avec mes pairs des DCF de PACA
  • Professionnel parce que c’est la performance commerciale au sein de l’entreprise qui est reconnue
  • Engageant…le Trophée a permis de renforcer la valeur de plaisir dans le challenge commercial

 

 

Les DCF PACA s’activent de plus en plus, nous sommes aussi davantage de femmes et je trouve cela normal et bien. En effet, nous sommes directrices commerciales au même titre et responsabilités que les hommes directeurs commerciaux, à nous de nous faire connaitre et reconnaitre.

 

Nos sensibilités féminines sont  différentes de celles des hommes et nous pouvons leur apporter des clés de réussite qu’ils n’ont pas testées. A leur tour, leur pragmatisme m’a aidé à être plus efficiente dans mon propre travail, moi qui m’éparpillais un peu dans ma « chasse » et mon « élevage ».

 

Bref, je suis ravie  d’être membre de cette association bien que je ne puisse aller à toutes les manifestations et je n’ai qu’un mot à partager auprès de vous toutes directrices commerciales : venez et testez.

 

Peggy Santerre, Directrice Commerciale ADT International, Groupe leader de la traduction, iso 9001 : 2000 et membre des DCF PACA.

 

Avec tous nos remerciements pour ton témoignage Peggy et dans l’espoir de voir notre association s’enrichir du professionnalisme différencié de Directrices Commerciales

 

Thibaut du Cleuziou

VP-DCF Paris